Créer un site internet

Gilles SORIN

Rallye Nostalgie N°11 : Portrait de Gilles SORIN et Joël BOCHEREAU

11ème spéciale de Rallye Nostalgie avec Gilles SORIN et Joël BOCHEREAU :

RLA revient sur la carrière du baulois Gilles SORIN et de Joël BOCHEREAU, son acolyte copilote. C'est en 1975, que la carrière en sport automobile commence pour Gilles avec courses de côte, des slaloms et des rallyes comme la Ronde d'Anjou, au volant d'une Simca Rallye 2.

De 1977 à 1981, Gilles fera ses gammes dans le monde du sport automobile que ce soit sur les courses de côte, les slaloms ou encore les rondes, peu importe la discipline du moment qu'on est au volant. De 1983 à 1985, c'est les années Samba où le programme de Gilles se focalise davantage sur les rallyes. Gros changement en 1986 avec le passage à la R5 Turbo et ce sera les joies des premiers podiums : 2ème à la Côte d'Amour et à la Chevallerais. En 1987, Gilles va sabrer le champagne pour ses premières victoires à Pouillé les Côteaux et au Vendée. Il y aura également cette même saison une 3ème place à Saumur et au Loire-Océan. En 1988, Gilles hisse la R5 Turbo à la Chevallerais à la 3ème place et à la 2ème place à Pouillé les Côteaux. Ce sera la première collaboration avec Joël BOCHEREAU. En 1989, Gilles remportera le Côte d'Amour et sera sur le podium au Pays Vannetais avec une 2ème place et au Val de Juine avec une 3ème place. La fin de saison se cloturera à la finale à Joué-les-Tours avec une 27ème place scratch. En 1990, Gilles remportera le Val d'Indre, le Pays Vannetais et son premier national le Loire-Atlantique. Une belle brochette de podium s'ajoutera au palmarès de Gilles avec une 2ème place au Berry, aux Vins du Layon et aux Vins de Noizay. De 1991 à 1996, Gilles passera chez Peugeot avec la 309 GTI 16 avec des beaux résultats : 3ème aux Côteaux du Layon en 1993, 3ème au Pays Vannetais et au 12 Travaux en 1994 et 3ème au Côte d'Amour, au Val de Sèvre et au Val d'Erdre en 1996. On reste chez Peugeot mais on change d'arme avec la 205 GTI de 1997 à 2004, une véritable petite bombe en groupe F. Les résultats suivront avec une 3ème place au Val de Sèvre en 1997, au Val d'Erdre en 1999 et au Poiré en 2000. On passera à la quatre roues motrices en 2005 avec la Toyota Célica Turbo 4WD.

Dernière apparition en rallye en 2017, au Val de Sèvre avec malheureusement un abandon.

Gilles SORIN, c'est avant tout mettre le cul dans un bacquet et courir, et même tourner sur les circuits, mais toujours avec le côté compétitif : 8 scratchs en rallye et une quarantaine de podium. Bravo au pilote !

Aujourd'hui, Gilles est président de l'écurie Côte d'Amour et il envisage d'organiser dans un futur une montée historique sur une ancienne spéciale du rallye de la Baule... Affaire à suivre !

Interview sorin gilles joel bochereauInterview sorin gilles joel bochereau (8.67 Mo)

Portrait g sorinR5 automne 86

Ajouter un commentaire

 
×